Comment détecter les malwares dissimulés dans des applications pour Smartphone (et penser au VPN qui vous en protégera)

Selon Statista, les téléchargements d’applications sont en constante hausse : atteignant 205 milliards en 2018, ceux-ci augmenteraient de 45% d’ici 2022. Une technologie en pleine expansion, mais aussi une aubaine pour les hackers friands de récupérer des données d’utilisateurs grâce à des logiciels malveillants dissimulés dans des applications.

La vigilance est donc nécessaire : selon Kaspersky Lab (le spécialiste russe de la sécurité informatique), en 2018, 116,8 millions d’attaques à travers des malwares ont été détectées. Un chiffre en explosion comparé à l’année précédente, où celui-ci n’excédait pas les 66,4 millions d’attaques malveillantes (malgré tout conséquentes).

Qu’est-ce qu’un malware, comment le détecter, et surtout, comment s’en protéger ? Certains signes doivent vous alerter après un téléchargement…

Qu’est-ce qu’un malware et quel danger représente-t-il pour votre Smartphone ?

Un malware, qu’on peut aussi appeler « virus », est un « software malicieux ». Il s’agit d’un logiciel conçu dans le but, malveillant, de s’immiscer dans un smartphone (ou un ordinateur) à l’insu de son utilisateur.

Au-delà des considérations éthiques, un malware est préjudiciable à beaucoup d’égards pour l’utilisateur. Ses possibilités sont nombreuses : 

  • Il peut récolter des données personnelles, notamment financières et commerciales, sans votre consentement.
  • Il chiffre des données sensibles et réinitialiser votre appareil sans votre accord, ce qui entraînerait une perte de données impossibles à restaurer.
  • Il détourne les fonctions de votre appareil et en rendre l’usage moins ergonomique et beaucoup plus complexe.
  • Il espionne l’activité de l’internaute pour en informer le concepteur du malware.
  • Il permet à une application de se reproduire indéfiniment.
  • Il enregistre les frappes de votre clavier, dans l’attente de vos données bancaires lorsque vous effectuerez un achat en ligne.
  • Il peut prendre le contrôle de votre appareil, aidant ainsi le pirate informatique à en prendre possession depuis un autre appareil.
  • Si vous êtes un utilisateur de cryptomonnaie, il peut « miner » celle-ci, et rechercher les formes d’argent virtuel sur votre terminal, détournant ainsi l’argent de votre usage personnel.

Quels sont les signes permettant de détecter une application infectée par un malware ?

Certains signes fonctionnels devraient vous mettre la puce à l’oreille : soyez vigilants chaque téléchargement :

  • Lorsqu’une application que vous venez de télécharger disparaît instantanément de votre écran dès son premier usage, celle-ci peut être infectée.
  • Au contraire, une application supplémentaire que vous n’avez pas téléchargée peut apparaître.
  • Les applications que vous ouvrez semblent demander des autorisations abusives. Votre horloge souhaite accéder à votre caméra ? Il se peut que votre dernière application téléchargée soit un virus. Soyez particulièrement vigilant aux applications demandant de nombreuses autorisations pour accéder à votre Google, car les hackers simulent parfois une synchronisation pour accéder à vos données. 
  • Votre téléphone reçoit constamment des notifications de publicité, bien plus que d’ordinaire.
  • La batterie de votre téléphone se vide très vite, dans la mesure où le malware de l’application concernée restera actif en arrière-plan et sera ainsi très énergivore.
  • Des messages que vous n’avez pas rédigés sont envoyés sans votre consentement. Ceux-ci peuvent être envoyés par votre téléphone, depuis votre messagerie, mais aussi depuis les réseaux sociaux sur lesquels vous étiez connecté.
  • Votre appareil redémarre constamment, sans votre intervention.
  • A l’utilisation, votre appareil est anormalement lent, malgré son état et la qualité de votre connexion habituelle.

Comment se prémunir des téléchargements d’applications malwares ?

Plusieurs habitudes peuvent être adoptées, afin de vous protéger des applications infectées d’un malware : 

  • Les téléchargements d’application sur le Play Store sont actuellement les plus sûrs en termes de prévention des malwares.
  • Évitez de télécharger des applications sur des sites web, ou d’installer celles provenant de mails ou des messages douteux, ressemblant à des tentatives d’hameçonnage. 
  • Pensez à consulter fréquemment les articles sur le sujet : certains d’entre eux listent les applications du moment infectées pour vous épargner cette peine.
  • Installer un antivirus, et penser à le coupler à un logiciel VPN qui sécurisera vos données. Être réactif quant à leurs mises à jour est préconisé.  Plusieurs fournisseurs de VPN proposent des abonnements entièrement gratuits. Cependant, si vous souhaitez un accès illimité et sans publicité, vous ne pourrez pas échapper à un service payant. (https://nordvpn.com/fr/download/)
  • Le premier réflexe (et le meilleur !) est de désactiver l’application malveillante si possible, en la désinstallant.
  • En cas de doute, effectuez systématiquement une analyse avec votre logiciel antivirus. Celle-ci scannera votre appareil et le rapport vous informera des anomalies présentes.
  • N’hésitez pas à sauvegarder régulièrement vos données sur des clouds en ligne, afin de ne pas les perdre définitivement.
  • Si l’application est déjà téléchargée, pensez éventuellement à restaurer votre appareil pour lui rendre ses réglages par défaut.
  • Effacer l’historique et les données peut aussi offrir une seconde vie au téléphone et neutraliser l’application malveillante.


Sources :
https://www.axiocode.com/statistiques-application-mobile-2019/#:~:text=Le%20nombre%20de%20t%C3%A9l%C3%A9chargements%20d,de%2045%25%20sur%20cinq%20ans.
– https://www.oracle.com/fr/cloud/malware-logiciel-malveillant.html
– https://francoischarron.com/sur-le-web/fraude-et-arnaques-web/6-indices-pour-savoir-si-notre-telephone-android-est-infecte-par-un-virus/DvGV3aVWlg/
– https://www.avg.com/fr/signal/remove-phone-virus
– https://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/les-cyberattaques-sur-smartphones-ont-double-en-2018-810478.html#:~:text=Ainsi%2C%20116%2C5%20millions%20d,de%20plus%20qu’en%202017.
https://www.avantdecliquer.com/malware-logiciels-malveillants-informatiques-pieges-ordinateurs/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.