Microsoft : Un empire construit à partir du code volé ?

PARTAGER

Un chercheur en informatique a peut-être la réponse à la question la plus controversée dans le monde des technologies : Si la version originale du système d’exploitation de Microsoft MS-DOS contenait du code volé à partir d’un ancien OS connu sous le nom CP/M.

Historiquement, Tout le monde sait que  l’empire Microsoft a été construit sur MS-DOS jusqu’a 1980 ou la firme parvient à le vendre au géant de l’informatique IBM pour équiper son nouveau produit : le micro ordinateur IBM PC à base de microprocesseur x86 Intel 8088, toute en gardant les droits d’auteur et de commercialisation de l’OS, Microsoft a négocier donc avec IBM un dividende de 35$ par copie vendu a partir de 1981.

Microsoft n’a pas développé le système d’exploitation en interne ?

Le tout premier MS-DOS avant Windows.

L’ironie dans toute cette histoire est que Microsoft n’a pas développé le système d’exploitation en interne. Après avoir conclu son « deal » historique avec IBM, Elle a acquis 86-DOS – à l’origine appelé QDOS, abréviation de «Quick-and-dirty Operating System» – un système d’exploitation créé par Tim Paterson d’une  petite société SCP (Seattle Computer Products) et elle l’a adapter à l’IBM PC sous le nom  MS-DOS.

Notre chercheur en informatique se nomme Bob Zeidman, et il  a décidé de régler la question une fois pour toutes. Il a examiné le code en question en utilisant un ensemble d’outils qu’il a développé pour détecter les violations de droits d’auteur dans le logiciel, et il a publié ses conclusions dans les pages de IEEE Spectrum.

Verdicte  : il n’a trouvé aucune preuve que MS-DOS a copié le code de CP/M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.