Windows Server 2025 : Microsoft intègre la commande sudo de Linux

27

Microsoft a annoncé l’intégration de la commande sudo de Linux à Windows Server 2025, sa prochaine version de son système d’exploitation pour serveurs. Cette fonctionnalité, encore en développement, vise à offrir aux administrateurs plus de flexibilité et de sécurité pour gérer les applications de la console.

Qu’est-ce que la commande sudo ?

La commande sudo, qui signifie « superuser do », est un programme de console Linux qui permet à des utilisateurs peu privilégiés d’exécuter une commande avec des privilèges élevés, généralement en tant que root. Root est l’utilisateur qui a le contrôle total du système et qui peut effectuer toutes les opérations possibles.

La commande sudo offre une sécurité renforcée sous Linux, car les serveurs peuvent être utilisés normalement sous des comptes à faibles privilèges, tout en permettant aux utilisateurs d’élever leurs privilèges si nécessaire lors de l’exécution de commandes spécifiques. Par exemple, pour installer un logiciel, modifier un fichier système ou redémarrer le serveur.

Un exemple de la commande sudo est présenté ci-dessous, où nous lançons whoami en tant qu’utilisateur à faible privilège, puis l’exécutons en utilisant sudo. Remarquez que la commande whoami montre que je l’exécute en tant qu’utilisateur « techcroute ». Cependant, lorsque j’exécute whoami avec sudo, mes privilèges sont élevés au niveau de root.

Comment fonctionne la commande sudo sous Windows Server 2025 ?

Microsoft a dévoilé la première version de Windows Server 2025 Insider Preview, une version préliminaire destinée aux développeurs et aux testeurs. Mais peu après, une version non officielle a été divulguée sur internet, montrant de nouvelles fonctionnalités en développement, dont de nouveaux réglages pour une commande « Windows sudo ».

la commande sudo sous Windows Server 2025

Ces paramètres ne sont accessibles qu’en activant le mode développeur, et la commande « sudo » n’est pas encore opérationnelle depuis la ligne de commande, ce qui indique qu’il s’agit d’un projet qui n’est pas achevé. Néanmoins, les réglages « sudo » laissent entrevoir comment la commande fonctionnera, avec la possibilité de lancer les applications en mode sudo « dans une nouvelle fenêtre », « avec la saisie désactivée » et « en ligne ».

À lire aussi :   Windows 11 SE, une édition de Windows 11 orientée vers le cloud

Windows permet déjà de faire monter automatiquement les programmes en utilisant les invites UAC (User Account Control), de sorte que les programmes fonctionnent avec des privilèges élevés dans leur propre fenêtre. Cependant, certains outils d’administration, comme bcdedit et reagentc, nécessitent que vous soyez un administrateur pour lancer ces commandes.

Dans ces situations, la commande « sudo » permettrait de faire fonctionner les programmes selon leurs réglages Windows, par exemple dans une nouvelle fenêtre, en ligne dans la fenêtre actuelle, ou peut-être dans un shell non interactif en utilisant le réglage de saisie désactivée.

L’intégration de la commande sudo sous Windows Server 2025 pourrait présenter plusieurs avantages pour les administrateurs et les utilisateurs :

  • Une meilleure compatibilité avec les applications Linux, notamment celles qui utilisent le sous-système Windows pour Linux (WSL).
  • Une plus grande facilité d’utilisation de la console, en évitant de devoir ouvrir plusieurs fenêtres ou de changer de compte pour exécuter des commandes avec des privilèges différents.
  • Une plus grande sécurité, en limitant l’exposition des comptes administrateurs et en réduisant les risques d’erreurs ou de compromissions.

Il est important de noter que Microsoft teste généralement de nouvelles fonctionnalités dans des versions préliminaires qui ne sont pas intégrées dans les versions de production. Il n’y a donc aucune garantie que cette commande soit disponible dans la version finale de Windows Server 2025. Cependant, il sera intéressant de voir comment Microsoft intègre cette fonctionnalité dans Windows et il faudra garder un œil dessus.

Si vous souhaitez tester la commande « sudo » sous Windows Server 2025, vous pouvez vous inscrire au programme Windows Insider et télécharger la dernière version disponible.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.