Apple ouvre l’App Store aux émulateurs de jeux rétro

27

Apple vient ce vendredi de changer les règles de son App Store pour autoriser la distribution et l’installation des émulateurs de jeux vidéo rétro sur iOS et dans le monde entier, avec la possibilité de télécharger les jeux. Cependant, la société a averti que les développeurs sont responsables du respect des droits d’auteur.

Les utilisateurs d’Android peuvent déjà accéder à une multitude d’émulateurs pour jouer aux vieux classiques sur leurs appareils et donc on n’avait pas ce problème sur ce système d’exploitation Ce changement de règles d’Apple encouragera probablement certains de ces développeurs à proposer leurs émulateurs sur l’App Store.

Apple ouvre l’App Store aux émulateurs de jeux rétro

La société a déclaré que ces applications d’émulation doivent utiliser un mécanisme d’achat intégré pour proposer des articles numériques. Étant donné qu’Apple doit modifier les règles de l’App Store en raison de la réglementation, ce type de jeux constituerait par conséquent une autre source de revenus pour la firme.

En janvier 2024, lorsque Apple a publié le premier ensemble de règles conformément à la directive sur les marchés numériques (DMA) de l’UE, la société a également annoncé qu’elle introduisait l’app store alternatif, chose qui est faite dans l’iOS 17.4 et il est désormais possible d’installer des applications à partir de plates-formes autres que l’App Store officiel d’Apple. De plus, elle a mis également à jour d’autres règles de l’App Store pour prendre en charge les achats intégrés pour les mini-jeux et les chatbots basés sur l’intelligence artificielle.

Apple a également mis à jour la clause relative aux extensions et plug-ins pour couvrir les mini-applications HTML5, pour inclure des services proposés par des applications tierces comme WeChat.

À lire aussi :   Unc0ver v6.0.1 : le nouveau jailbreak d’iOS 14 pour iPhone 12

Une autre mise à jour majeure des règles permettra aux services de streaming de musique, comme Spotify, d’afficher des informations sur les abonnements et autres achats numériques, tout en incluant des liens pour inciter les utilisateurs à se rendre sur leur site Web pour finaliser l’achat.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.