La version ARM de Windows 11 est officiellement supportée par les puces M1 et M2 d’Apple

206

Bonne nouvelle pour les possesseurs d’un Mac d’Apple doté de la puce M1 ou M2 et qui veulent profiter de Windows 11 ARM grâce à la virtualisation sur des machines de la marque à la pomme. 

La version ARM du système d’exploitation Microsoft Windows 11 est désormais prise en charge sur tous les ordinateurs Apple Mac embarquant des puces M1 et M2 et c’est officiel. 

Cela signifie que vous pouvez exécuter et installer Windows 11 sans problèmes sur votre Mac en passant par une solution de virtualisation comme Parallels Desktop. Et selon Microsoft, Parallels Desktop 18 est l’une des solutions qui supportent les versions Arm de Windows 11 Pro et Windows 11 Enterprise mais avec quand même des limitations spécifiques à Windows 11 ARM en générale et des limitations liées à la virtualisation.

Quelques limitations liées à l’exécution de la version ARM de Windows 11

  • Les pilotes et drivers pour les composants du PC, les jeux et les applications fonctionnent seulement s’ils sont conçus pour un ordinateur Windows 11 ARM. Si un pilote ne fonctionne pas, l’application ou le matériel qui en dépend ne peut pas fonctionner non plus (du moins, pas complètement). Les périphériques et les appareils fonctionnent uniquement si les pilotes dont ils dépendent sont intégrés à Windows 11, ou si le développeur de matériel a publié des pilotes Arm64 pour l’appareil.
  • Certains des jeux et applications ne fonctionnent pas. Les jeux et les applications ne fonctionnent pas s’ils utilisent une version d’OpenGL supérieure à 3.3. 
  • Les applications permettant de personnaliser l’expérience Windows peuvent rencontrer des problèmes. L’éditeur qui développe l’application détermine si son application fonctionnera sur un PC ARM Windows 11.
  • Il est impossible d’installer certains logiciels antivirus tiers sauf si ces derniers ont été créés pour un PC arm. 
  • La fonctionnalité Télécopie et numérisation Windows n’est pas disponible. Cette fonctionnalité n’est pas disponible sur un PC arm Windows 11.
À lire aussi :   Copilot + PC : Microsoft dévoile sa nouvelle génération de PC propulsée par l’IA

Parallels Desktop 18 : Une solution de virtualisation désignée par Microsoft

En ce qui concerne la solution de virtualisation, Parallels Desktop 16.5 était la première version à exécuter Windows 11 sur des puces M1 d’Apple, aujourd’hui Microsoft désigne Parallels Desktop 18 comme la solution officielle pour exécuter la version ARM de Windows 11 Pro et Entreprise sur des machines dotées d’une puce M1 et M2.

Cette solution de virtualisation a été optimisé pour prendre en charge la technologie ProMotion d’Apple ainsi que les contrôleurs Bluetooth Xbox et DualShock.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.