Application mobile : que vaut Flutter ?

Dans le cadre du développement d’un business ou de n’importe quelle activité commerciale et communicationnelle, les applications mobiles sont devenues incontournables. En effet, plus de 5 milliards de personnes utilisent un smartphone ou une tablette, voire les deux. Ce chiffre met en lumière l’intérêt de ce marché pour toucher différentes catégories d’individus. Le métier de développeur est ainsi en plein essor. Ces experts rivalisent d’idées pour concevoir une variété d’applications pour divers secteurs d’activité. Des personnes autodidactes tentent aussi l’expérience. Le web regorge en effet d’outils et de logiciels permettant de créer une appli mobile. Connaissez-vous Flutter ? Ce framework en open source est très apprécié des développeurs. Comment ça marche ? Quels sont ses avantages et ses limites ? Explications.

Zoom sur Flutter : le framework de Google

En 2017, le géant américain Google a fait sensation avec son tout nouveau framework Flutter. Celui-ci a révolutionné le monde de la tech car il permet de concevoir des interfaces mais aussi des applis multiplateformes. Après une période d’essai fructueuse, la version bêta cède sa place à la vraie version de ce logiciel. Plus stable et performante, celle-ci a vu le jour en 2018. Mais Google ne s’est pas arrêté là et a proposé cet outil en open source. Facile d’accès, les développeurs et les personnes avec des notions de développement web peuvent ainsi l’utiliser. Sa version open n’enlève rien à ses incroyables performances dans la conception et l’élaboration d’applications mobiles. Flutter utilise par exemple un langage de programmation qui lui est spécifique : DART. Ce dernier a aussi été conçu par Google et offre d’innombrables perspectives dans la création d’applis multiplateformes.

Dans le secteur high-tech, les professionnels sont nombreux à utiliser Flutter. En effet, depuis sa création, Google ne cesse d’apporter régulièrement des améliorations. De ce fait, ce framework est devenu l’un des outils majeurs pour la création de logiciels compatibles iOS et Android, mais également Mac, Windows et Linux. Si vous êtes un professionnel et que vous souhaitez avoir votre propre appli mobile, je vous recommande de voir ce que propose Josh-digital.com, un expert du digital. Ses réalisations vous orienteront sur vos vrais besoins. En effet, cet acteur de la digitalisation saura accompagner les entreprises dans la conception d’outils numériques utiles à leur développement.

Flutter : simplicité, rapidité, dynamisme…

Dans l’optique de développer des applications mobiles multiplateformes, Flutter séduit de nombreux développeurs par sa simplicité. Ce framework donne en effet la possibilité de créer une appli destinée à la fois à iOS et Android, les plateformes les plus utilisées actuellement. Voyons plus en détail les différents points qui mettent en lumière l’intuitivité, mais aussi la rapidité et le dynamisme de ce framework.

Des widgets propres à Flutter

L’utilisation de Flutter se veut facile et efficace en raison des variétés de widgets disponibles sur le framework. Différentes fonctionnalités accélèrent le développement des applis et offrent un rendu final optimal. Ceux-ci jouent un rôle important dans la lecture des codes et leur maintien durant tout le processus de développement. En ce sens, les fonctionnalités et le design sont plus ou moins les mêmes sur iOS et Android, ce qui dynamise davantage la manipulation de Flutter. La réactivité reste ainsi le mot d’ordre grâce à une programmation entièrement modulable.

Des composants Material dynamiques

Ce qui plaît chez Flutter, c’est aussi cette palette de composants Material disponible sur le logiciel. Les développeurs ont à portée de main une riche galerie de composants qui conviennent pour toutes les plateformes, notamment iOS et Android. Les plateformes OS bénéficient aussi de certaines fonctionnalités.

Le langage de programmation DART

Ce point fait toute la différence de Flutter. Grâce au langage spécifique DART, le processus de développement n’a pas besoin de passer par la case refresh pour voir les modifications apportées au code. La fonctionnalité Hot Reload du langage dynamise la conception et fait gagner un temps considérable aux développeurs. La phase build devient un jeu d’enfant étant donné que la partie compilation passe presque inaperçue grâce aux modes JIT et AOT. À cet effet, les bugs constatés peuvent être rapidement corrigés.

Les animations en tout genre

Flutter se distingue des autres technologies par la diversité des animations qu’il est possible de développer sur les applications. En plus d’un design finement travaillé, le produit final bénéficie d’animations paramétrées. Une fonctionnalité dynamique qui diversifie les applis développées. Ces dernières se comportent ensuite comme de vraies applications natives.

L’UX satisfaisant

Les utilisateurs ont fait des retours positifs sur Flutter. Le framework présente effectivement de nombreux avantages au vu de ses fonctions multiples. Les développeurs bénéficient ainsi d’un outil pratique, dynamique, facile d’accès et réactif pour développer des interfaces et, surtout, des applications mobiles multiplateformes. Les interfaces flexibles et la pluralité des composants enrichissent aussi l’expérience des utilisateurs.

Quelques limites constatées chez Flutter et ses applications

Les performances techniques de l’outil Flutter dans la création d’applications mobiles sont incontestables. Quelques limites peuvent toutefois être constatées dans ce framework de Google.

Une technologie encore très jeune

Sa création récente ne joue pas toujours en sa faveur. En effet, l’outil a parfois besoin de MAJ (mise à jour) récurrentes, notamment pour certains modules. Toujours en lien avec la jeunesse du logiciel, le langage est certes spécifique mais encore peu connu et certains développeurs n’y sont pas encore bien familiarisés.

Une confusion dans l’agencement des codes

Cela s’explique en partie par l’implémentation des widgets. Ceux-ci sont trop nombreux et rendent le code de programmation assez incohérent à certains niveaux. Des correctifs sont souvent nécessaires pour ajuster l’enchaînement, ce qui ralentit le processus.

Un important volume de fichiers

La programmation sur Flutter est parfois inadaptée pour de grands projets. Dans certains cas, les fichiers sont volumineux, ce qui ralentit l’application. Le produit final peut être parfois lent au démarrage à cause de la taille des fichiers, ce qui représente un inconvénient non négligeable.

Une absence de certains paquets

En approfondissant la manipulation de Flutter, des développeurs signalent l’absence de certaines fonctionnalités ou paquets préexistants. Cela peut ralentir la programmation proprement dite. Il faut parfois ajuster les manipulations sur certaines parties, comme l’aspect graphique par exemple.

Sommaire
Application mobile : que vaut Flutter ?
Titre article
Application mobile : que vaut Flutter ?
Description
Dans le cadre du développement d'un business ou de n'importe quelle activité commerciale et communicationnelle, les applications mobiles sont devenues incontournables.
Auteur
Publisher
Tech'Croute Magazine
Publisher Logo
- Notre Meilleur VPN en 2021 -Best VPN Service

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.