Convertissez vos images avec Switcheroo sous Linux

24

Comme beaucoup d’entre vous, je me retrouve parfois avec des images dans des formats incompatibles avec mes besoins. Il existe plusieurs applications payantes, mais également gratuites et open-source. Nous avons déjà présenté quelques-unes sur Tech’Croute, telles que ImagesMixer, PhotoFlare ou XnConvert. Mais aujourd’hui, je partage avec vous une autre alternative open-source.

J’ai donc trouvé pour vous une excellente application open-source de conversion d’images pour Linux à découvrir, qui fait parfaitement le travail. Son nom est « Switcheroo ».

Switcheroo : Présentation

switcheroo

Switcheroo est une application de conversion d’images robuste et élégante, développée presque entièrement en langage Rust. Elle fait partie de l’environnement GNOME, ce qui la rend d’autant plus pratique à utiliser sous Linux.

Tout comme les autres convertisseurs d’image que nous avons testés ou vus auparavant, Switcheroo prend en charge une large variété de formats d’image, y compris JPEG, PNG, WebP, AVIF, BMP, HEIF, JXL, TIFF et bien d’autres.

En plus de cela, ses points forts les plus importants à citer dans cet article de présentation sont :

  • Application Open-source et gratuite
  • Conversions rapides
  • Interface utilisateur minimaliste et très facile à utiliser

L’installation se déroule sans problème et très facilement grâce au paquet Flatpak officiel. Ensuite, il suffit d’ajouter un fichier PNG pour la conversion en cliquant sur le bouton « Ouvrir les images… » ou de faire un glisser-déposer des images dans l’application.

Switcheroo : Présentation

Switcheroo, comme cité plus haut, permet de convertir des images dans des formats tels que JPG, HEIF, AVIF, WebP, etc., avec des options pour ajuster la qualité de la sortie (la conversion), définir la couleur d’arrière-plan pour la conversion d’images transparentes, les redimensionner et choisir un algorithme de redimensionnement.

À lire aussi :   Flexxi : Pour redimensionner les images par lots
Switcheroo modification qualite

L’application permet également de convertir plusieurs images à la fois (par lots) en les ajoutant à l’aide du bouton « Plus » situé en haut à gauche de l’interface.

Le menu des préférences offre de nombreuses options, telles que le collage depuis le presse-papier, l’ouverture d’une nouvelle fenêtre, l’activation de formats de fichiers supplémentaires, etc.

Dans l’ensemble, Switcheroo tient ses promesses. Cependant, sur un système équipé de GNOME 42.9, et selon plusieurs avis et retours d’utilisateurs sur les forums, il est possible de rencontrer quelques bugs lors de l’ouverture de fichiers et du glisser-déposer d’images dans l’application. Je vous conseille donc d’utiliser Switcheroo sur des versions plus récentes de GNOME pour éviter les problèmes mentionnés ci-dessus.

Pour installer l’application, rendez-vous sur le store Flathub, ou si vous êtes un connaisseur de Linux, vous pouvez visiter son dépôt GitLab et la récupérer.

Vous pouvez également exécuter la commande Linux suivante pour l’installer sur votre système, si Flatpak est déjà installé sur ce dernier : 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.