Google dévoile ses nouveaux smartphones Pixel 8 et Pixel 8 Pro 

14

Google a levé le voile sur ses nouveaux smartphones Pixel 8 et Pixel 8 Pro lors d’un événement diffusé en streaming ce mardi. Les deux appareils se distinguent par leur design, leur puce, leurs performances photo et vidéo et enfin par des nouvelles fonctionnalités assurées par Android 14.

Les Pixel 8 et Pixel 8 Pro reprennent le look et le design des précédents modèles de la gamme, la série des Pixel 7 avec un bloc photo rectangulaire qui traverse toute la largeur du dos du téléphone. Le Pixel 8 est doté d’un écran Oled de 6,2 pouces au format 20:9, tandis que le Pixel 8 Pro a un écran Oled de 6,7 pouces au format 19:9. Les deux dalles affichent une définition Full HD+ (1080 x 2400 pixels) et un taux de rafraîchissement variable de 60 à 120 Hz. Les deux écrans sont protégés par un verre Gorilla Glass Victus 2 mais aussi le dos du téléphone.

Pixel 8 precommande

Les Pixel 8 et Pixel 8 Pro sont équipés de la puce Google Tensor G3, développée par Google pour optimiser et améliorer encore les performances de l’intelligence artificielle (IA) en profitant des dernières techniques et inventions dans ce domaine surtout pour proposer quelques fonctions intelligentes autour de la photo et la vidéo. 

La puce Google Tensor G3 est accompagnée de 8 Go de RAM pour le Pixel 8 ou de 12 Go de Ram pour le Pro et de 128 ou 256 Go de stockage interne selon le choix. Les deux appareils sont compatibles avec la 5G, le Wi-Fi 6, le Bluetooth 5.2, le NFC et le chargement sans fil inversé. Ils disposent également d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran, d’un haut-parleur stéréo et d’une certification IP68. Cela (certification IP68) signifie que ces téléphones sont étanches à la poussière et qu’ils résistent mieux à l’eau : ils supportent des immersions à des profondeurs allant de 1 à 3 mètres pendant 30 minutes, mais attention, cette certification ne signifie pas que vous pouvez les utiliser pour faire des photos sous-marines.

Pixel 8 design

Côté photo, les Pixel 8 et Pixel 8 Pro embarquent deux capteurs photo arrière : un capteur principal de 50 Mpx (f/1,68) et un ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2,2) pour le pixel 8 ou de 48Mpx (f/1,95) Quad PD avec autofocus et un téléobjectif Quad PD x5 de 48Mpx (f/2,8) pour le Pro.

À lire aussi :   Comment se protéger des liens malveillants dans les réponses des outils d’IA ?

 À l’avant, on trouve une caméra selfie de 10,5 Mpx (f/2,2) autofocus avec un Champ de vision ultra grand angle de 95°. 

Google mise sur son traitement algorithmique des photos boosté à l’IA pour proposer des fonctions intelligentes comme la « Meilleure prise », qui permet d’améliorer une photo si une personne apparaissant sur le cliché regarde ailleurs ou ne fait pas son meilleur sourire. L’IA va alors piocher dans une autre photo de la même scène et proposer ensuite le meilleur montage.

En vidéo, Google introduit la fonction « Gomme magique audio », qui promet de supprimer les bruits gênants lorsque vous filmez une personne en train de parler ou de jouer d’un instrument. L’IA va alors isoler la voix ou le son de l’instrument et atténuer les autres sons parasites.

Les deux profitent d’Android 14 en version stable dès le lancement. Google promet un suivi de sept ans pour les mises à jour majeures et de sécurité. Le système d’exploitation apporte également des nouveautés comme la possibilité de générer un fond d’écran avec un prompt, comme on pourrait le faire sur Midjourney ou sur d’autre IA générative. Google Assistant bénéficie aussi de quelques améliorations sur les Pixel 8.

Les deux smartphones de Google seront disponibles en France à partir du 15 octobre. Le Pixel 8 sera vendu à 699 euros en version 128 Go et à 799 euros en version 256 Go. Le Pixel 8 Pro sera vendu à 899 euros en version 128 Go et à 999 euros en version 256 Go. Les deux téléphones seront proposés en trois coloris : blanc, noir et vert.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.