Les 4 outils en ligne pour repérer les fake news sur internet

La révolution numérique que nous vivons aujourd’hui a permis à monsieur tout le monde de créer et de diffuser l’information plus rapidement que les médias d’avant, les journaux en papier et la télévision.

Il est devenu très facile de faire circuler des rumeurs, des intoxes pour tromper les esprits, et des fake news pour manipuler un opinion publique. Et tout cela grâce aux réseaux sociaux et les outils que ces derniers nous offrent pour atteindre plus de monde et réaliser des opérations de ciblage très pertinentes que ce soit des campagnes politiques (élections, cause nationale..) ou des campagnes publicitaires ou autres.

Mais comment repérer les fake news et les intoxes sur internet ?

Dans cet article et vu la difficulté pour faire la différence entre ce qui est vraiment de l’information légitime et ce qui est de la rumeur et de la désinformation visant à tromper des personnes ou l’opinion publique pour protéger des intérêts privés ou non ou influencer tout simplement  l’opinion publique, nous allons vous présenter quelques outils de vérification en ligne faciles et simples.

1- L’extension Project Fib pour Google Chrome
Cette extension se base sur l’intelligence artificielle IA pour repérer les fake news et les faux contenus sur les réseaux sociaux , elle a été créé par un groupe de 4 étudiants dans une université américaine et le projet a connu un véritable succès car il a obtenu même le prix « Best Moonshot » de Google.

Comment fonctionne cette extension ? L’extension identifie les données et les publications des internautes puis les analyse pour savoir si l’information est crédible ou non en s’appuyant sur un indice de crédibilité de la source derrière l’information.

L’extension combine plusieurs paramètres comme les mots-clés, le résumé et le contenu ainsi que la réputation de la source.

Voir la démo ci-dessous :

Pour installer l’extension Project Fib, rendez vous sur ce lien qui vous mène vers la page de l’extension sur Chrome web store.

2- L’extension Fake News Alert pour Google Chrome
Il s’agit d’une extension gratuite disponible sur le chrome web store à installer bien sure à partir du navigateur web de Google Chrome puisqu’elle s’agit d’une extension Chrome si non même sur le prochain Microsoft Edge basé sur chromium (cf. Comment installer des thèmes sur le nouveau navigateur Microsoft Edge).

L’extension Fake News Alert et pour alerter les lecteurs et les internautes d’une information douteuse sur un site quelconque, elle utilise une liste ou une base de données dont on a regroupé tous les faux sites d’informations et les sites de propagande. Cette liste est accessible en ligne pour tout le monde si vous êtes intéressés et curieux.

le point fort de cette extension est qu’elle a été développé par des journalistes et donc des experts dans le domaine des médias.

3- L’extension  B.S. Detector pour Google Chrome
Une autre extension pour le navigateur web Chrome que vous pouvez l’installer et l’ajouter en un simple clic pour commencer à détecter les fake news sur les réseaux sociaux et surtout sur Facebook et Twitter.

L’extension vous affiche en haut de la page, une alerte vous informant de la présence d’une fausse information ou d’un site source de rumeurs et d’intoxes à éviter et à ne pas le croire.

4- L’extension Media Bias/Fact Check
C’est un site web en anglais avant tout, mais se décline en application sous Android ainsi qu’une extension pour chrome. L’extension vous permet donc de détecter et de pour repérer les fake news facilement et de la même manière que les autres extensions que nous avons cité plus haut.

À l’ajout de cette extension, vous allez trouver plus haut à gauche de votre navigateur l’icône MB/FC et à chaque fois que vous visitez une page ou un site web, il suffit de cliquer dessus pour voir s’il s’agit d’un site source légitime et une information crédible ou le contraire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.