L’hémorragie se poursuit pour Ripple

Coinbase bannira XRP le 19 janvier

La filiale américaine de eToro vient d’annoncer l’annulation et le retrait de Ripple (XRP) pour ses clients américains et en conséquence toutes les échanges de et vers cette crypto monnaie s’arrêteront ce 3 janvier 2021. Et ce n’est qu’une partie du « club » des plateformes d’échange qui a abandonné Ripple comme Coinbase et bientôt Binance.

Pour Ripple, ces bannissements des principales plateformes d’échange de crypto monnaie ont fait chuter la circulation et le prix du XRP. Durant le jour précèdent, XRP perd plus de 20% et la cote au matin était seulement à 0,23 dollar. Bref, tout le monde vend et quasi plus de demandes sur le XRP.

Les retraits des portefeuilles XRP restent accessibles

Coinbase, eToro, Binance et les autres qui ont abandonné XRP autoriseront toujours les dépôts ou les retraits sur les portefeuilles (wallets) XRP, et ceci reste valable jusqu’à quand ? « telle est la question ». Donc méfiance !

Les fonctionnalités de dépôt et de retraits des portefeuilles électroniques XRP resteront actives après le 19 janvier, explique le directeur juridique et le support de Coinbase Custody et Coinbase Wallet pour le XRP sera toujours assuré par Coinbase.

Pour le reste des plateformes mondiales de la crypto monnaie comme OKCoin, Wirex, Crypto.com et Bittrex, Kraken, Genesis ou encore Grayscale vont « surement » appliquer la même politique si la décision du retrait du XRP de la plus grosse plateforme Coinbase arrive à les convaincre.

La prochaine audience tant attendue pour Ripple sera en février.

« Les déclarations concernant les ventes importantes d’actifs sous-jacents par l’un de nos produits d’investissement sont fausses et inexactes. Toute baisse importante perçue de la valeur en USD du Grayscale XRP Trust aurait été le résultat d’une baisse du prix en USD du XRP » déclare un porte-parole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.