Private.sh : Le moteur qui crypte vos recherches web

Ma découverte d’aujourd’hui est le nouveau moteur de recherche Private.sh qui vient d’être officiellement dévoilé le mois de novembre dernier et qui pourrait vous intéresser.

Ce moteur de recherche est maintenu par le fournisseur de solutions VPN Private Internet Access et Gigablast la société derrière le moteur de recherche qui porte son nom depuis 2000. Rien qu’avec cette combine (VPN + Moteur de recherche) vous avez surement compris l’objectif de Private.sh : La confidentialité dans vos recherches.

Private.sh nous promet une meilleure confidentialité et respect de la vie privé de ses utilisateurs que les autres moteurs de recherches en chiffrant les recherches localement sur le système de l’utilisateur et en utilisant en plus des proxys très sécurisés pour masquer leurs adresses IP.

Techniquement, le terme recherché ou le mot clé est automatiquement crypté lorsque les utilisateurs le saisissent dans le champ de recherche et cliquent sur le bouton de recherche. La demande (la requête) ensuite est envoyé via un proxy sécurisé géré par le spécialiste du chiffrement et des VPN Private Internet Access avant d’acheminer cette recherche à Gigablast.

Gigablast, le moteur de recherche traite la requête dans son index puis la chiffre et la crypte une deuxième fois à l’aide d’une clé temporaire et renvoi les résultats à l’utilisateur de la même manière.

La page du moteur de recherche Private.sh fourni pour l’instant un champ de recherche avec des options pour filtrer par type de recherche Web/News et par Pays, et aussi propose d’installer son extension (Add-ons) sur Firefox ou Chrome pour pouvoir exécuter des recherches cryptées directement à partir de votre navigateur.

Rendez-vous sur la page du moteur, essayez le et laissez-nous vos remarques et commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.