WhatsApp vous offre une nouvelle arme contre le spam 

16

WhatsApp, l’application de messagerie de Meta, vient de déployer une nouvelle fonctionnalité qui vous permet de lutter contre le spam sans même ouvrir l’application. Vous pouvez désormais bloquer et signaler les contacts et les messages suspects directement depuis la notification sur votre écran de verrouillage. Voici comment en profiter.

Le spam est un problème récurrent sur les services de messagerie (SMS et Applications), et WhatsApp n’y échappe pas. Si vous recevez régulièrement des messages indésirables ou frauduleux de la part de personnes malintentionnées, vous savez à quel point c’est agaçant et dangereux. Heureusement, WhatsApp vous offre une nouvelle arme pour vous défendre.

Bloquer un contact depuis la notification

Jusqu’à présent, si vous vouliez bloquer un contact sur WhatsApp, vous deviez ouvrir la conversation dans l’application et accéder aux paramètres. Mais cela pouvait être fatiguant, surtout si vous receviez beaucoup de messages de ce type. Désormais, vous pouvez bloquer un contact directement depuis la notification de son message sur votre écran de verrouillage. Il vous suffit de faire glisser la notification vers la gauche et de choisir l’option « Bloquer ».

En bloquant un contact, vous empêchez ce dernier de vous envoyer d’autres messages ou de vous appeler sur WhatsApp. Vous pouvez aussi le supprimer de votre liste de contacts si vous le souhaitez.

Signaler un contact depuis la notification

Mais bloquer un contact ne suffit pas toujours à se débarrasser du spam. Il se peut que le contact change de numéro de téléphone ou utilise un autre moyen pour vous harceler. C’est pourquoi WhatsApp vous permet aussi de signaler un contact directement depuis la notification de son message sur votre écran de verrouillage. Il vous suffit de faire glisser la notification vers la gauche et de choisir l’option « Signaler ».

À lire aussi :   Une opération d’espionnage cible les smartphones Android du monde entier

En signalant un contact, vous informez WhatsApp que ce dernier vous envoie des messages non sollicités ou frauduleux. WhatsApp recevra alors les 5 derniers messages échangés avec ce contact et pourra prendre des mesures pour le bannir de sa plateforme. Vous contribuez ainsi à améliorer la sécurité et la qualité du service pour tous les utilisateurs.

Une fonctionnalité inspirée par Google Messages

Cette nouvelle fonctionnalité de WhatsApp n’est pas sans rappeler celle de Google Messages, l’application de messagerie par défaut sur les smartphones Android. Google Messages dispose en effet d’un système de protection automatique basé sur l’intelligence artificielle, qui détecte et bloque les messages suspects avant même qu’ils n’arrivent sur votre téléphone. Vous pouvez aussi signaler les messages indésirables ou dangereux depuis la notification ou l’application.

WhatsApp semble donc vouloir se mettre au niveau de Google Messages en matière de lutte contre le spam. Selon le site Android Police, cette fonctionnalité pourrait aussi servir à améliorer un éventuel système de protection automatique basé sur l’IA, une spécialité de Meta, la maison-mère de WhatsApp. WhatsApp pourrait ainsi devenir plus efficace et plus intelligent pour vous protéger des menaces.

WhatsApp est l’une des applications de messagerie les plus populaires au monde, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs. Elle vous permet de communiquer facilement avec vos proches, mais aussi avec des professionnels ou des organisations. Mais comme tout service en ligne, elle n’est pas à l’abri des abus et des arnaques. C’est pourquoi il est important de rester vigilant et de profiter des fonctionnalités de sécurité que WhatsApp vous offre. Avec cette nouvelle option, vous pouvez bloquer et signaler les spams sans ouvrir l’application, et ainsi gagner du temps et de la tranquillité. N’hésitez pas à l’essayer et à nous faire part de votre avis.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Délai dépassé. Veuillez compléter le captcha une fois de plus.