Accueil Cryptomonnaie L’Égypte exploite ses citoyens pour miner de la crypto-monnaie

L’Égypte exploite ses citoyens pour miner de la crypto-monnaie

92
0
PARTAGER

Selon des rapports du laboratoire The Citizen Labs de l’université de toronto au canada, il parait que l’état de l’égypte veut s’enrichire en crypto-monnaie et s’emparer de l’argent facile à l’insu de ses citoyens.

Et ce que l’enquête révèle n’est qu’un scénario digne d’un film ou d’une série d’espionnage et du hacking à la silicon valley ! Le gouvernement égyptien et pour pouvoir profiter de ce minage et faire passer tous les utilisateurs internet du pays en mineurs a fait appel aux services de la société publique de télécommunication Telecom Egypt.

Le laboratoire de l’université de toronto a démontré donc le processus compliqué utiliser par Telecom Egypt pour bâtir tranquillement le grand pyramide de la crypto-monnaie des nouveaux pharaons d’Égypte : Le chef de l’État et ses représentants sur la terre d’Égypte.

Cependant et malgré la difficulté technique pour générer des revenus par le minage de la crypto-monnaie via des appareils connectés comme les smartphones, les tablettes et les ordinateurs, le rapport estime une recette de 8 millions de dollars par mois vu le nombre d’habitants connectés en egypte.

L’outil et la technique

L’opérateur Télécom et pour mener l’opération à son terme a utilisé l’outil Adhose, le même utilisé pour bloquer l’accès  aux sites d’informations et news anti système comme Al Jazeera et les organismes de droits de l’homme.

Techniquement , l’outil permet 2 modes de redirection pour contourner l’utilisation normal de l’internet en égypte:
Le mode “Spray” qui redirige les internautes vers des publicités et des scripts de minage de la crypto-monnaie à chaque fois que vous visitez un site web quelconque.

Le mode “Trickle” qui redirige les utilisateurs  vers des publicités et des scripts de minage de la crypto-monnaie seulement à l’ouverture de quelques sites.
Adhose router

Et à la fin, L’Égypte n’est pas le seul pays à utiliser la technique pour forcer ses citoyens à miner de la crypto-monnaie ni de censurer l’accès libre à l’internet avec cet outil fabriqué par la société canadienne Sandvine et Procera networks en 2017.  

Pour comprendre plus sur les malwares et les scripts de minage qui se propagent via les sites, je vous propose de jeter l’oeil sur cette article : Des malwares du minage de cryptomonnaie se propagent via les sites gouvernementaux américains, britanniques et australiens

Laisser un commentaire